Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit !

Le TDAH étant devenu un sujet à la mode, on en parle, tant sérieusement, que trop légèrement. Les labos pharmaceutiques y voient une manne financière considérable, n’hésitant pas à transformer leurs clients en hypocondriaques, et certains journaleux y voient un sujet de dramatisation dont on sait tous qu’ils en raffolent à outrance. La victimisation est une arme très, trop souvent utilisée de nos jours pour manipuler les gens.

Encore une fois, un journal vient d’écrire un article inutile, un article sans consistence, qui décrit de pseudo statistiques pour en faire une tendance globale. C’est L’Actualité qui affirme que le TDAH freine la poursuite d’études supérieures.

J’aimerais donc redonner espoir aux quelques crédules qui pourraient se sentir frustrés de se reconnaître dans un tel article de presse, et vous rappeler que :

  • Isaac Newton, inventeur de la loi sur la gravité était TDA et souffrait de dylexie et de dyscalculie. Cela ne l’a pas empêché d’être un grand mathématicien et physicien.
  • Benjamin Flanklin souffrait de dyscalculie.
  • Wiston Churchill, qui a mené avec grande intelligence, la lutte contre l’Allemagne nazie, souffrait de dylexie, de dyscalaculie et était TDAH. Cela ne l’a visiblement pas empêché d’être un des plus grands et des plus honorables hommes politiques de ce monde.
  • Léonard de Vinci, génial inventeur, était TDAH.
  • Beethoven qui continua à composé des oeuvres musicales malgré le fait d’être sourd, était également TDAH​​.
  • Albert Einstein, dont on sait qu’il fut renvoyé de sa classe de mathématique pour y être soit disant un bon à rien et qui devint l’un des plus grands physiciens que le monde ait porté, était également TDAH. Il souffrait également de dylexie et de dyscalculie (on a du mal à le croire).
  • Les frères Wright avaient tous deux un TDAH qui ne les a pas empêché de s’envoler pour la gloire.
  • Louis Pasteur, dont l’influence dans notre vie quotidienne se vérifie tous les jours, était TDAH.
  • Et tous ces acteurs (Daniel Radcliffe, alias Harry Potter, dyspraxie, Whoopi Goldberg, Robin Williams, alias Peter Pan, Tom Cruise, Sylvester Stalone, Anthony Hopkins), ces écrivains (Edgar Allen Poe, Jules Verne, Agatha Christie), toutes ces personnalités (Steven Spielberg, Henry Ford, General George Patton, Richard Strauss, le Prince Charles, Galilée, Napoléon Bonaparte, Robert Kennedy, Dwight D. Eisenhower, Rodin, Walt Dysney, John Lennon, Mozart, etc.) étaient tous des TDAH.

Ils étaient tous TDAH à une époque où les traitements médicaux n’existaient pas ou peu. Mais ils vivaient une époque où la victimisation n’exitait pas non plus. Ils se sont illustrés, chacun dans leur domaine, ayant pris sur eux d’outrepasser leurs limites, de se dépasser.

Aujourd’hui, entre la surmédication abusive et rien du tout, il existe un juste milieu. Un juste milieu, c’est quand on fait appel à ce que la nature a de mieux pour nous aider, nous aider à prendre notre vie et nos problèmes en main, à nous surpasser, à retrouver notre estime de nous-même, sans nous abrutir chimiquement. Dans ce juste milieu, nous trouvons LTO3, un supplément de santé naturelle pour les fonctions cognitives, la gestion du stress, de l’anxiété et des états de panique, commercialisé dans le monde entier depuis plusieurs années avec succès.

LTO3 aide à améliorer la santé cognitive et/ou les fonctions cérébrales*, réduit les symptômes du TDA/H* et aide à gérer le stress, l’angoisse, les états de panique*.

*Allégations permises par Santé Canada.